Darkroom Familia (Bay Area)

Rap de l'État intouchable comme Eliot Ness.

Darkroom Familia (Bay Area)

Message par da40ounces le 07 Nov 2006, 11:26

Darkroom Familia est un groupe difficile à cerner. Il a constamment évolué depuis sa création et a sorti une floppé d’albums. En 1988, Sir Dyno vend ses tapes aux alentours de Tracy. Crooked et Duke en font de même du côté de Hayward. Les trois loulous se croisent sur divers car shows et en 1993 ils fondent Darkroom Familia avec Dee-Roll, un rappeur venu d’Oakland.
Le roster d’origine inclut les rappeurs suivants : Sir Dyno, Crooked, Duke, Dee-Roll, Oso, Mr Kee, Lowdown, ALG, Mr Ace, Cutty Face, E-Clips, Young Ant, Low et Drew.
Au fil des années beaucoup de membres sont parties pour des raisons diverses :
Mr kee a été le 1er a quitter le groupe pour se lancer dans une carrière solo, E-Clips et Drew se sont fait virés, ALG s’est tourné vers la religion et en a profité pour balancer ses anciens carnales.
Niveau musique le 1er opus du groupe, From The Barrio With Love, sort en 1994. L’album est médiocre, les flows sont hésitants et les beats loin de casser des briques, mais le succès est plutôt au rendez vous. L’album a bien marché dans toute la communauté chicano de Californie. Même les chicanos du Sud de la Californie ont écouté et apprécié cet opus. Faut savoir qu’à l’époque darkroom Familia n’affichait pas leur affiliation nortéño.

Depuis 93, le groupe et ses membres ont sortis plus de 60 albums. Certains originaux sont quasiment introuvable maintenant.
Vous l’aurez compris, Darkroom Familia font figure de pionniers du rap norteño. Si Big Oso Loc, Lil Coner et autre Woodie vendent depuis quelques années, c’est grace à Darkroom Familia qui a ouvert toute les portes. Aujourd’hui ca marche plutot bien pour le collectif DRF et ceci depuis quelques années déjà. Mais ça pas été toujours le cas et ils en ont bavé à une époque.
Sir Dyno s’est fait couillé par gratton, tout le groupe s’est fait baisé par Dogday…
C’est juste depuis qu’ils sortent leurs opus en indep via Darkroom Studios qu’ils arrivent à vivre de leur musique.

A noter aussi :
-Darkroom Familia a été le 1er groupe a sortir un album entièrement en espagnol
-Penitentiary chances a été disque d’or
-Si on ajoute toutes les rereleases de From The Barrio With Love, c’est l’album du groupe qui a le mieux marché.



discographie

ALG – The Right To Remain Violent
ALG – Till Death Do Us Part
ALG – I See Therefore I Say
Connected - Fellony Consequenses
Crooked, Duke & Dyno - Return Of The Living Vets
Crooked - They Fear Me
Crooked - Violence solves everything
Darkroom Familia – Banned Gang Stories
Darkroom Familia - Barrio Love
Darkroom Familia - Penitentiary Chances
Darkroom Familia - Veteranos
Darkroom Familia - Por Vida
Darkroom Familia - Exit The Darkroom
Darkroom Familia - Los Traficantes
Darkroom Familia – Enter The Darkroom
Darkroom Familia - Barrio Classics 88-98: Enter The Darkroom 2
Darkroom Familia - Smile Now Cry Later
Darkroom Familia - Homicide Kings
Darkroom Familia - The Brown Area
Darkroom Familia - From The Barrio With Love
Darkroom Familia - Apocalypse Brown
Darkroom Familia - Men of Honor
Darkroom Familia - Gang Stories: The Darkroom Uncensored
Darkroom Familia - Brown Area 2 - California Latins
Darkroom Familia - Brown Area 3 - Power N Numbers
Darkroom Familia - Brown Area 4
Darkroom Familia - Brown Area 5
Darkroom Familia – Familia Reunion
Darkroom Familia – Temporary Insanity
Darkroom Familia – Tha Appearances
Darkroom Familia – Northern Cali Finest
Darkroom Familia - The North Pole
Darkroom Familia - Last Vets Standing
Darkroom Familia - 20 Years Up In This Game 1988 2008
Deadly Game Clique - Propositionz
D-Roll - The Game Dont Love You
Dub - My Way Or Tha Die Way
Duke - A Gift Before I'm Gone
Duke - To Live and Die In The Bay
Duke - Kill Them Slowly
Duke & Dyno - Traffic
Duke – Duke presents Nasty Latins
E-Clips - Revolution Day
G.U.N. - XIV Till Eternity
G.U.N. - Cuete
J-Loc - The Criminal Element
K.I.D. – Commitment To Excellence
K.I.D. - The East Bay Raider
Los Traficantes – Matan Mi gente
Los Traficantes – No Pararemos Hasta La Muerte
Lowdown - Up In Smoke
Lowdown – The Valley Of Death
N.K.A. - Northern Killa4nia Assassins
Oso & Kid - Legendz
Oso - The Hated One
Oso - Who Can I Trust
Sir Dyno - Through my Eyes
Sir Dyno - Chicano Chronicles
Sir Dyno - What Have I Become?
Sir Dyno - Engrave These Words on My Stone
Sir Dyno - Good Times Bad Times
Sir Dyno & Gold Toes - United We Stand
Sir Dyno - Interview With a Chicano
Sir Dyno – Brown Persuasion
Sir Dyno – RIP To The Barrio / Midst Of My Confusion
Young D - Mind of a Mexican
Venomous - I See Dead People
Unknown - Addicted To Hustle
Dernière édition par da40ounces le 29 Juil 2008, 19:35, édité 5 fois.
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33

Darkroom Familia (Bay Area)

Publicité

Publicité
 

Message par da40ounces le 07 Nov 2006, 11:29

Image

G.U.N.
XIV Till Eternity
(North Star Records / 1998)



En 1997, Robert "Huerito" Gratton, un capitaine de la Nuestra Familia (célèbre gang de prison) sort de la prison de Pelican Bay et crée un label : North Star Records. Gratton ne connaît rien au music business mais a pour objectif de sortir un CD qui servirait à recruter de nouveaux membres pour la NF et à blanchir l’argent du trafic de drogue. Cet album servirait aussi d’étendard pour tous les norteños. Il a l’argent, il a l’autorisation de ses supérieurs, lui plus qu’un carnal capable de rapper et produire mais aussi ayant déjà un pied dans le music business.
De son côté, Sir Dyno, membre fondateur de Darkroom Familia avec Duke et Crooked, a du mal à vivre de sa passion, la musique. Seul lui manque, un projet capable de lancer définitivement sa carrière. La femme de Gratton étant la cousine de E-Clips (membre de Darkroom Familia), il est évident que les routes de Gratton et Sir Dyno sont vouées à se croiser. C’est chose faite courant 1997. Le deal est clair : Gratton avance l’argent nécessaire au financement du projet et Sir Dyno se charge de l’aspect artistique. Pour les coverz, Sir Dyno donne rendez vous à quelques carnales de Tracy, Modesto et Salinas dans un parc pour poser et représenter leur fierté norteño. Ca nous donne une front cover à la Damu Ridas. Sur la back cover, Sir Dyno pose avec son Tec-9 aux côtés de Gratton.


L’intro a le mérité d’annoncer la couleur. Gratton y va de son petit speech : « The primary purpose and goals of this album is to promote unity amongst each and every one of us as norteños…All norteños must unité with the determination to fight and challenge all those who oppose our unity and advancement toward equal justice…With that, let each of us as norteños recognize the true purpose of this album and come together, henceforth, presenting a strong united front, que viva puros norteños unidos. »
Les productions sont simplistes comme souvent avec Sir Dyno, un beat basique agrémenté de synthés, marque de fabrique du son norteño. Le but du CD est de faire passer un message : unité de tous les norteños contre l’ennemi sureño. Les lyrics doivent prendre le pas sur la musique pour rendre le message encore plus explicite. En écoutant Sir Dyno rapper sur "XIV Till Eternity", on ne peut qu’admettre que la tactique choisie est la bonne. Sur fond de beat claquant et de synthés terrorisant, Sir Dyno nous narre la vie d’un simple carnal de californie du nord, prêt à tout pour nourrir sa famille et imposer la suprématie des norteños.

Le leader charismatique du collectif Darkroom Familia est présent sur 6 des 14 titres qui composent l’album. Ceux-ci sont de loin les meilleurs. Sur "California North", Sir Dyno reste dans la lignée musicale de "XIV Till Eternity", mais cette fois il accélère légèrement son flow pour représenter Norte Califas. Sur "Pinta Bound", il rappelle à tous les norteños que la guerre continue derrière les barreaux, et que même si ils sont en infériorité numérique en prison, il est hors de question de ne pas se faire respecter par La Eme.
Les lyrics sont ultra explicit, donnant parfois dans la surenchère. Ainsi Sir Dyno rap sur "Scrap Killa" : « You see this is Norte, X-I-V fourteen, don’t ever ask me what I mean / I got the gat that will put you in the dirt / I piss on your grave with your mama’s feelings hurt. »

Ce qui est dommage c’est que le niveau a tendance à baisser sur les titres où Sir Dyno n’est pas présent. Ca n’a jamais été un grand rappeur mais il a un style propre à lui très efficace sur ses propres prods. On ne peut pas en dire autant de rappeurs tels que Drew ou Lil Moe qui n’ont aucun talent au mic. Les deux solos de Drew, "Pano Rojo" et "Norte", sont clairement les plus faibles de l’album. Heureusement que les instrus relèvent le niveau, en particulier sur "Norte". A noter aussi, le petit clin d’œil au classique "You Gots To Chill" d’EPMD, sur "You Gots To Kill" avec le même sample de "More Bounce To The Ounce". Gros sample, grosse track.


Cet album est un chef d’œuvre dans sa capacité à décrire parfaitement la frustration des norteños née de l’invasion rampante sureño. En Californie, les sureños grappillent chaque année de nouvelles rues et sont désormais présents dans le nord. L’inverse n’est cependant pas vrai. La bataille est aussi loin d’être gagné en prison pour les norteños puisque les membres de la Nuestra Familia sont 7 fois moins nombreux que leurs homologues de la Mexican Mafia. Cet album a trouvé un écho important en Californie du Nord et s’est écoulé à 10 000 exemplaires, ce qui est énorme pour ce type de projet.
Le résultat ne s’est pas fait attendre dans la rue. La guerre entre norteños a baissé en intensité pour laisser place…à une recrudescence d’attaques contre les sureños.


Chronique Originale

XIV Till Eternity
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33

Message par da40ounces le 07 Nov 2006, 11:44

Image

DARKROOM FAMILIA
Gang Stories : The Darkroom Uncensored
(Dogday Records / 1999)


Au lieu de lancer définitivement la carrière de Sir Dyno, le projet G.U.N. l’a mis plus dans la merde qu’autre chose. Le leader de Darkroom Familia n’a jamais vu la couleur des $40 000 qui devaient lui revenir et s’est retrouvé dans le collimateur de la justice. En 1999 il décide de sortir avec son groupe sa propre suite du G.U.N.
On retrouve sur cet opus la même énergie et ambiance que sur le XIV Till Eternity. Chaque titre est un nouveau prétexte pour prôner la suprématie norteño. Im A Gunner, Retaliation, It’s LowDown ou Out Of Line s’inscrivent dans la pure tradition du G.U.N. La plupart des titres sont bons à l’exception de Roosevelt parke.
Mention spéciale au titre Die U Fucking Pig, dans lequel DJ MT, Sir Dyno et Duke laissent éclater leur rage. Thomas Ribota, inspecteur à Modesto, est même directement visé.

Album indispensable pour tout fan du groupe et le plus pro norteño (avec le banned gang stories) de toutes les sorties du groupe.

Chronique Originale

It's Lowdown



Image

Duke
A Gift Before I’m Gone
(Darkroom Studios / 2001)


Après le classic « To Live & Die In Tha Bay et le bon Kill Them Slowly, Duke revient en 2001 avec son 3ème effeort solo : A Gift Before I’m Gone.
Une fois n’est pas coutume, on a le droit ici à un vrai album solo. D’habitude les efforts solos sont l’occasion de retrouver les autres membres de DRF.
Avec cet album, on entre vraiment dans l’univers de Duke. Tout y passe : son attitude battage de couille , sa perversité, son hommage à Too $hort…
Malheureusement le tout est trop moyen. Les prods sont vraiment pas top dans l’ensemble et Duke, qui est pour moi l’un des meilleurs rappeurs du collectif, est vraiment loin de son meilleur niveau. L’album devient vite soulant à la longue.
C’est un album à conseiller qu’aux fans de Duke.


Chronique Originale

She Looked Eighteen



Image

Darkroom Familia
Homicide Kings
(Darkroom Studios / 2000)


Après avoir recruté deux nouveaux membres (Sapo et J-Loc), Darkroom Familia sort en 2000 Homicide Kings, leur premier album en tant que groupe depuis le LP Veteranos. Avec les sorties DRF, on sait jamais trop à quoi s’attendre. Autant ils ont sorti des gros albums (Penitentiary Chances, Veteranos), autant ils sont capables de nous pondre des grosses merdes, la compilation Brown Area en est un parfait exemple..
Avec Homicide Kings, on a heureusement droit au meilleur de Darkroom Familia. Comme toujours, tout est fait en famille, aussi bien les productions, les lyrics, que la pochette du CD. Et comme toujours l’ambiance est bien sombre et macabre.
On retrouve le groupe au complet sur les deux meilleurs titres du LP "Every City That We Hit" et "Homicide Kings".
Les autres tracks sont donc des solos ou des combinaisons entre 2, 3 membres.
Parmi les moments fort, on retrouve les 2 vétérans Dyno et Oso sur This Is Darkroom", un excellent morceau pour commencer l’album puisque la combinaison des 2 cholos, qui se relaient après chaque rime, est efficace à souhait.
A noter aussi Fuck My Ennemies qui s’inscrit dans la pure tradition des solos de duke. Ca fait aussi plaisir de revoir Lil Wyno sur Still Darkroom, confirmant ainsi le fait que Darkroom Familia et Lowdown ne sont plus en beef.

Résultat des courses, cet album est l’un des meilleurs sorti par le groupe.


Chronique Originale

Homicide Kings



Image

N.K.A.
Northern Killa4nia Assassins
(Darkroom Studios / 2000)


L’année 2000 a été l’année la plus prolifique pour Darkroom familia. Plus d’une dizaine d’albums sortis dont quelques réédition. Dans cette floppée de sorties estampillées DRF, le Northern Killa4nia Assassins est passé un peu inapercu.
Pour cet album, ALG recrute deux carnales venus de Merced, Nightmare et Konflikt.
Avant d’écouter cette galette, on a quelques apriori négatifs sachant que ALG est loin d’etre le rappeur le plus talentueux issus de Darkroom Familia, que Konflikt sort de nulle part et que Nightmare n’a pas fait fortes impressions à travers ses rares prestations.
Le CD commence de façon plus que correct avec toujours cette sonorité et ambiance sombre propre au collectif Darkroom Familia. On atteint même un moment fort quand Lowdown viennent prêter main forte aux NKAsur M.C.D.L.G.
Et après c’est tout simplement la débandade. Malgré des instrus assez sympa, on passe de titres inécoutables aux titres tout juste correct. Konflikt est tout simplement inexistant et Nightmare a du mal à garder le cap. Seul ALG s’en tire correctement en fait. Encore une sortie à éviter !

Chronique Originale

M.C.D.L.G.
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33

Message par Bastos le 07 Nov 2006, 12:16

j'avais jamais osé taper dans le DKF, bon bein je crois que je vais commender les 3 premiers là ... :wink:
merci

excellent taf !
Image
Avatar de l’utilisateur
Bastos
Gold Rider
 
Message(s) : 395
Inscription : 01 Jan 2006, 14:32
Localisation : Toulouse

Message par da40ounces le 07 Nov 2006, 12:34

Je te conseille aussi ces deux albums (peut être à pécho avant les autres) :

Darkroom Familia - Veteranos meilleure sortie du groupe!

Duke - To Live and Die In The Bay meilleure sortie solo d'un membre de DRF

bon ça reste un avis perso, sachant aussi que j'ai pas tout écouter. J'ai écouté environ 40 albums estampillé DRF (groupe + solos)
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33

Message par G-Ro le 07 Nov 2006, 13:00

Tu t'es laché là da40ounces, gros gros topic 8)

Je savais DRF prolifique mais pas du tout à ce point là.
Avatar de l’utilisateur
G-Ro
Diamond Rider
 
Message(s) : 1152
Inscription : 14 Jan 2006, 17:40

Message par Kicket le 07 Nov 2006, 17:59

c'est comme ça que je t'aime da40ounces !!! 8) :wink:

j'connais mal la discographie de la clique, aucun CD OG dans ma collec', en mp3 j'ai le "Homicide Kings" de 2000 et le "Temporary Insanity" de 2005 qui est en fait une compile de vieux morceaux remasterisés sortis à la base sur des tapes...

pour Sir Dyno, j'ai le "R.I.P. To The Barrio/Midst Of My Confusion" de 2005 et surtout le "Engrave These Words On My Stone" de 2003 qui est de loin celui des 4 que j'ai le plus écouté et donc que je connais le mieux... album que je kiffe bien d'ailleurs... vraiment une grosse ambiance qui s'en dégage, des morceaux comme "Closed Casket", "Times Are Changin", "G-Luv" ou encore "Daddy's Home" sont des pures balouzes...
Avatar de l’utilisateur
Kicket
Ultimate Rider (Admin)
 
Message(s) : 9127
Inscription : 24 Déc 2005, 17:53
Localisation : Courbish

Message par Pierre le 07 Nov 2006, 20:38

Le gros problème de Darkroom Familia c'est quand même, malheureusement, leurs horribles flows, Sir Dyno et Duke (ce dernier parfois) exceptés.
Le reste c'est vraiment du bas niveau qui gâchent totalement leurs albums selon moi.

Sir Dyno a quand même une jolie carrière, des textes portés par une vraie profondeur et un vrai contenu, donc une personnalité musicale propre et intéressante.

Pour ceux qui connaissent mal DRF je conseille aussi de s'intéresser au groupe Lowdown...
Avatar de l’utilisateur
Pierre
Platinum Rider
 
Message(s) : 658
Inscription : 05 Jan 2006, 17:04

Message par Piporelo le 07 Nov 2006, 23:27

Excellent topic Da40ounces et vraiment du gros taf.

Je te rejoins Pierre à propos du collectif Lowdown. Leur premier album "valley of death" sortie en 1999 est un de mes préferés ever......ce cd est un skeud intersidéral pour qui apprecie le son Darkroom.
Ce groupe composé d'artistes black & chicano a sortie un deuxième album en 2000 "the dirty dozen". Je n'ai jamais pus l'ecouter celui-la, mais apparement il est moins bien côté.

Image

Même si tu insiste sur la pauvreté de leurs flows, Darkroom c'est avant tous une atmosphère unique qui ne fait aucune concession typé dark & gangsta, dans les lyrics et dans les sons.

C'est aussi des covers vraiment originale, surtout jusqu'en 2000, c'est d'ailleurs jusqu'à cette période que j'apprecie le plus les albums Darkroom.
Je vais pas m'étendre sur le sujet, quoi que perso les covers sont aussi importantes que le cd et la première fois que j'ai vu sa en 2000 dans le rayon d'une shop de cd, j'ai eu envie de l'ecouter, pas déçu par le son j'ai ensuite accroché sur Darkroom. Attention quand même ce "connected" ne fais pas partie des meilleures sortie Darkroom, même si on y trouve du très bon.

Image


On peut également ,dans les classiques, mettre le "Los Traficantes- matan mi gente", autre album à l'ambiance très dark, entièrement chanté en Espagnol, ce cd apporte une touche d'originalité dans les sons. En effet certains titres sont accompagné d'accordéon.....rigolez pas, le résultat est sublime apportant une touche sombre & dramatique.

La track "Matan mi Gente" : http://www.megaupload.com/?d=S4BFA8P3

Image

Le problème de Darkroom, comme tu le souligne, Da 40ounces, c'est qu'ils ont sortie une floppé d'albums.
Dans la description sur leur myspace ils prétendent avoir sortie plus de 90 albums et plus de 15 longs métrages !!! la vraiment, et même si on est un mordu, faut s'accrocher pour avoir la disco complète.
En tous cas ce topic permet deja de faire un tri.

Voici quelques chroniques en anglais qui pourront compléter celle de Da40ounces :

http://www.geocities.com/TheTropics/4948/drf.html


___________________
Avatar de l’utilisateur
Piporelo
Gold Rider
 
Message(s) : 448
Inscription : 06 Jan 2006, 11:41

Message par Jeserlecter le 08 Nov 2006, 08:12

Mon pote etant comme 40ounces un amateur-collectionneur de darkroom (d'ailleurs faudrait que vous rentriez en contact les deux ) j'ai plusieurs fois eu l'occasion d'ecouter.
Veteranos est un bombe, rien a dire, 2-3 clips furent tiré de l'album d'ailleurs (par contre le film est claqué)
Dub (si je ne me trompe pas) pareil, d'une tres bonne facture

Et l'album ou il y'a le morceaux me, myself an I.

Dans le groupe, il est clair qu'il y a de grosses bombes a recuperer.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jeserlecter
Platinum Rider
 
Message(s) : 948
Inscription : 29 Déc 2005, 23:52

Message par da40ounces le 08 Nov 2006, 09:06

Kicket a écrit: le "Temporary Insanity" de 2005 qui est en fait une compile de vieux morceaux remasterisés sortis à la base sur des tapes...


ouais ce CD est une sorte de best of de trois tapes sortis en 94 et 95 par Temporary Insanity : bitchez neva learn, woke up hatin the world et major game.

Kicket a écrit:pour Sir Dyno, j'ai le "R.I.P. To The Barrio/Midst Of My Confusion" de 2005 et surtout le "Engrave These Words On My Stone" de 2003 qui est de loin celui des 4 que j'ai le plus écouté et donc que je connais le mieux... album que je kiffe bien d'ailleurs... vraiment une grosse ambiance qui s'en dégage...


Le RIP To The Barrio est une des 1ere tapes que Sir Dyno a sorti, donc ambiance bien old school... Le Midst Of My Confusion est le CD qui a accompagné le livre du même nom de Sir Dyno...

Pour le Engrave These Words On My Stone, ben je crois que c'est l'album de Sir Dyno que je kiff le moins...C'est même plus Sir Dyno mais juste Dyno lol, l'ambiance est plus posé et on sent que le vato s'est calmé et limite reni son passé...Je suis vraiment pas fan de cet opus par contre je comprends qu'il ai adopté une hatitude plus calme et fait profil bas vu les échéances qu'il devait affronté à cette époque :wink:
Le single Daddy's Home a un certain charme et a eu à l'époque pas mal de passage radio sur tout le territoire US

Piporelo a écrit:. Leur premier album "valley of death" sortie en 1999 est un de mes préferés ever......ce cd est un skeud intersidéral pour qui apprecie le son Darkroom.


ouais cet album est bien sympa, par contre c'est pas leur premier. Ils ont sortis quelques trucs avant ce LP et même avant d'intégrer Darkroom Familia

Piporelo a écrit:Voici quelques chroniques en anglais qui pourront compléter celle de Da40ounces :
http://www.geocities.com/TheTropics/4948/drf.html
_______


ouais je les ai déjà lu...Elles sont sympa, mais le gars est un fan de chez fan donc à l'arrivée ses reviews sont rarement objectives

Jeserlecter a écrit:Veteranos est un bombe, rien a dire, 2-3 clips furent tiré de l'album d'ailleurs (par contre le film est claqué).


c'est clair! niveau clips sur cet album ils ont sorti :
valley to the bay, my camarada et le mythique Conspiracy Theory tourné dans le métro lol, gros titre soit dit en passant avec la participation de Boots

Jeserlecter a écrit:Et l'album ou il y'a le morceaux me, myself an I.
.


ouais c'est sur l'album Connected - Felony Consequences qui est pour moi l'une des meilleures sorties estampillé DRF
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33

Message par Gringo le 10 Nov 2006, 20:21

Excellent topic, perso j'adhère totalement au style DRF, Veteranos, G.U.N. et Homicide Kings étant mes sorties favorites.
Avatar de l’utilisateur
Gringo
Gold Rider
 
Message(s) : 430
Inscription : 13 Oct 2006, 22:55

Message par Kicket le 10 Nov 2006, 23:14

da40ounces a écrit:Pour le Engrave These Words On My Stone, ben je crois que c'est l'album de Sir Dyno que je kiff le moins...C'est même plus Sir Dyno mais juste Dyno lol, l'ambiance est plus posé et on sent que le vato s'est calmé et limite reni son passé...Je suis vraiment pas fan de cet opus par contre je comprends qu'il ai adopté une hatitude plus calme et fait profil bas vu les échéances qu'il devait affronté à cette époque :wink:
Le single Daddy's Home a un certain charme et a eu à l'époque pas mal de passage radio sur tout le territoire US

thx pour les autres infos (pas quotées) et concernant le "Engrave..." bah merde alors, lol... paskeu sérieux moi je l'ai bien bien kiffé cet album (je confirme pour l'avoir reécouté dans la foulée de la lecture de ton topic l'autre jour), du coup j'suis curieux de me pencher sur le reste... :D
Avatar de l’utilisateur
Kicket
Ultimate Rider (Admin)
 
Message(s) : 9127
Inscription : 24 Déc 2005, 17:53
Localisation : Courbish

Re: Darkroom Familia (Bay Area)

Message par da40ounces le 23 Juil 2008, 20:42

Image

DJ MT
Brown, Sick & Wicked
(Explicit Entertainment/ 1997)


DJ MT a le projet de sortir son 1er opus solo, Eaze Back, mais se retrouve à cours de cash pour qu il se concrétise. En travaillant avec lui, Sir Dyno lui propose de l aider et d en faire un projet Darkroom Familia. Sort donc en 1997 le 1er album de DJ MT, Brown, Sick & Wicked.
La 1ere moitié de l album est pas loin du classic. On retrouve le son de la grande époque Lowdown & DRF :prod minimaliste, beat qui claque, sirène qui soupoudre le tout… Niveau MC c’est du lourd aussi ! Lil Wyno se distingue sur Lowdown Style, Mr Kee surclasse ces acolytes sur Step Into The World, Poyo Loko s illustre sur Korupt…. Et quand tout le monde se hisse au même niveau, on a le classic Natural Hoez (diss envers Natural High)….
Dommage que la seconde moitié de l album (époque Eaze Back) ai mal vieilli et fasse pale comparaison avec les titres cités ci-dessus !

Chronique Originale

Natural Hoez feat Sir Dyno, Poyo Loko, Duke & Mr Kee



Image

Sir Dyno
Brown Persuasion
(Brown Power Records / 2005)


En 2005 Brown Power Records réédite la tape Brown Persuasion de Sir Dyno. On a le droit à la même tracklist que l OG. On retrouve sur CD tous les classics de Sir Dyno. Certains ont super bien veilli : Brown Persuasion, Locote, Ballin In The Valley… D autres beaucoup moins : In The Centro Valle, Why Do I Hear My Barrio Cry.
On retrouve aussi la version originale de Daddy’s Home, toujours aussi magnifique. Mais la bombe de l abum reste Have You Ever Sold Dope ou Poyo Loko, fidèle à son habitude, prouve qu il est un des meilleurs MC du collectif.
Petit bémol toute fois 7 des douzes titres de l album sont déjà disponible depuis longtemps sur d autres projets DRF. Les 4 restants étant une intro et trois instru, on se rend compte que le CD est plus collector qu autre chose.


Chronique Originale

Have You Ever Sold Dope feat Poyo Loko



Image

Darkroom Familia
From The Barrio With Love
(Explicit Entertainment / 1995)


From The Barrio With Love ressemble plus à une compilation qu à un album de groupe mais il est considéré comme le 1er album de Darkroom Familia. On retrouve donc le noyau dur d origine (bizaremment sans Crooked) plus une palette d autre rappers qui n ont jamais fait parti de DRF.
L album est très médiocre. Les prods sont faibles, parfois proches du ridicule. Les flows sont hésitants et peu maitrisés. Ca sent l amateurisme et pour certains le manque de talent (OMD, El Maestro, Brown Skin Artist). Yen a aussi qui sortent du lot. Sir Dyno et Poyo Loko en tête. Les deux titres ou ils sont associés sont d ailleurs les meilleurs. Mention spéciale pour Can You Handle This avec un Poyo Loko qui rappe au téléphone de son pénitencier. Duke aussi tire son épingle du jeu sur Killa Kali.
Album à éviter donc !

Chronique Originale

Duke – Killa Kali
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33

Re: Darkroom Familia (Bay Area)

Message par Kicket le 25 Juil 2008, 17:04

eheh bien joué le gros up du topic ! temps libre estival mis à contribution ou quoi ? :wink:

bizarrement pas plus fan que ça des 2 premiers morceaux que t''as postés, pas écouté le 3e, c'est clair que c'est quand même un style super particulier, un peu trop "crado-minimaliste" pour moi pour le coup...
Avatar de l’utilisateur
Kicket
Ultimate Rider (Admin)
 
Message(s) : 9127
Inscription : 24 Déc 2005, 17:53
Localisation : Courbish

Re: Darkroom Familia (Bay Area)

Message par da40ounces le 29 Juil 2008, 19:42

yes en ce moment j ai un peu plus de temps à tuer donc je suis un petit plus actifs niveau post :wink:

pour en revenir au topic, comme souligné précédement Darkroom Familia c'est un univers et un son particulier, donc souvent soit on est fan soit on deteste. Je pensais que le diss de Natural High allait avoir plus de succes que ca vu qu il me semble beaucoup plus facile d acces que la majorité du répertoire de Darkroom Familia... C'est un classic de l age d or du son DRF/Lowdown. Je le kiff grave ce titre! apres c'est comme toujours les gouts et les couleurs
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33


Retour vers KILLA CALI

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron