7A3 - Coolin In Cali (1988, L.A.)

Rap de l'État intouchable comme Eliot Ness.

7A3 - Coolin In Cali (1988, L.A.)

Message par smenzo le 20 Déc 2008, 23:44

Suite a un échange avec un membre du Forum (qui venait d 'acheter l' album de ce groupe) sur le topic "Dernier Lp, Cd, DVd acheté", j'ai demandé a mon grand frere (et amateur du groupe 7A3) de me preparer une petite bio pour le forum 187...

Bonne lecture et merci a lui...

7A3 ou l'histoire de l'introduction de DJ Muggs dans le Rap Game version West-Coast...

7A3 : Coolin In Cali

1988 voit la sortie de l’album "Coolin In Cali" des 7A3.

Image

un excellent lp passé pourtant inaperçu, c’est un classic de la scène West Coast, ce qui est paradoxal car le groupe est constitué de deux MC’s : les frères Bouldin (Bret et Sean), exilés de Brooklyn et d’un DJ Grandmixer Muggs lui aussi de New York mais du Queens, tous les trois installés à Los Angeles, à l’ouest d’Hollywood pour les deux frères et à Bells Gardens pour Muggs, à coté de Southgate et de Watts.
Le nom du groupe vient de la désignation 7A de l’appartement dans les cités Linden à Brooklyn, East New York où ils vivaient avec leur mère.
Ils sont alors a leur actif que deux maxi 12-inch, l’un en indépendant 7A3 We Will Rock You ( 1987, Maccola records ) et Party Time/Why ? ( 1988, Geffen records, avec l’arriver de DJ Grandmixer Muggs aka The Mighty Italiano aux platines et comme menbre du groupe, à cette époque c’est un DJ de compétitions local et national , il remportera les DMC West Coast en 1989)), ce second maxi est leur introduction chez une majors et aussi dans l’entourage du Rhyme Syndicate d’Ice T, mais n’est en rien comparable au bond qu’ils vont faire avec l’album.

Image

Image

L’album est produit par Joe’The Butcher’ Nicolo avec les collaborations du Bomb Squad, de Daddy O/DBC (des Stetsasonic) et de Schooly D/DJ Cash Money, le disque est la première trace vinylique de DJ Muggs futur pierre angulaire du posse Soul Assassins et de Cypress Hill en premier lieu ( ils sont mêmes remerciés à l’intérieur de la pochette, en 1988 ils ne sont alors qu’un crew originaires de Southgate qui enregistre des démos avec son aide) à l’époque il est créditer seulement comme DJ, alors que son application dans l’album est beaucoup plus important ( choix des samples & arrangements & idées) des années plus tard il affirme être le seul vraie responsable du LP et d’avoir était évincer sur ses crédits au profit de Joe The Butcher Nicolo qu’on retrouvera pourtant sur le premier LP de Cypress Hill, en tant que exécutif producteur ( il est aussi créditer au mixage et comme ingénieur son) cette expérience avec certaines règles du bizness , lui feront créer sa propre production sous le nom Soul assassins pour gérer son autonomie et apporter par la suite un produit fini ( tant aux niveaux de la composition, de la production, des arrangements, du mixage et des voix) aux maisons disques en total indépendance.

Image

L’album est maîtrisé de bout en bout mélangeant allègrement samples et instrumentation live comme sur les morceaux That’s How We’re Livin’ ou Freestyle 88 dans une parfaite cohésion bien avant l’avènement du son DRE, c’est un disque varié, complet avec une palette très large ou se cotoie des tempos rapide ou lent avec des samples pris dans la Funk, le Blues, la old school avec l’apport LIVE de(s) guitare(s), d’une basse, de(s) percussion(s) et d’une vraie batterie ( Andy Funky Drummer Kravitz aux baguettes, on le retrouvera sur le Ep Mythique de N.WA 100 miles and Running, en 1990) parfaitement intégrés sans oublier les scratchs de Grandmixer Muggs très present sur les 2 faces du LP, trois maxis y seront puisés

‘Coolin In Cali’ (GROSSE TUERIE !!! avec une rhytmique utiliser des années plus tard par Ice T* et Boo Ya Tribe*) ,

Image

’ Drums of Steel’ ( première ébauche du futur Latin Lingo pour Cypress Hill, c’est déjà un latin-funk avec des vraies percussions et un sample de War)

Image

et ‘Goes Like This’

Image

signé chez une major importante Geffen records qui appartient a Warner mais novice dans le monde du rap ils ne seront pas le promouvoir est en grande partie a cause de cela l’album ne rencontrera pas le succès mérité, au contraire du titre ‘Mad Mad World’ enregistré pour la bande originale du film mythique ‘COLORS’.
Le groupe disparaîtra malgré un album référence, où une multitudes d’idées et de(s) sample(s) seront utilisés sur des productions West Coast a venir, DJ Muggs continuera dans le rap avec Cypress Hill, où sur leur premier album (de 1991, Ruffhouse/Sony records) on trouvera un titre ‘Hand on The Pump’ cosigné par Bret Bouldin, car celui-ci fait toujours parti des proches de DJ Muggs mais dans l’ombre, on le retrouvera aussi sur le 2eme lp des FunkDoobiest ‘Brothas Doobie’ (de 1995, Immortal/Sony records), il cosigne la majorité des textes et apparaît même sur le titre ‘Who Ra Ra’.
A la fin de cette même année il apparaît sur la compilation ‘The Next Chapter’ (1995, Immortal records) représentant la nouvelle scène underground de la West Coast sous son nouveau nom de scène Phelon.
En 1997 on le retrouve encore une fois avec les FunkDoobiest sur leur dernier album en date The Troubleshooters ( Buzz Tone/RCA records) il cosigne cette fois que 4 titres et apparaît sur le titre Life’s a Gamble non pas avec son nouveau nom de scène mais Brett B (comme au temps de 7A3), depuis plus de nouvelles.
(*1991 pour Ice T sur le LP : O.G et 1994 pour Boo Yaa Tribe sur Doom’s Day )
Dernière édition par smenzo le 21 Déc 2008, 17:55, édité 1 fois.
smenzo
Platinum Rider
 
Message(s) : 963
Inscription : 15 Juin 2008, 20:39

7A3 - Coolin In Cali (1988, L.A.)

Publicité

Publicité
 

Re: 7A3 - Coolin In Cali (1988, L.A.)

Message par smenzo le 20 Déc 2008, 23:52

Et quelques extraits ......

Le premier tiré de la Bande Originale du film " Colors "

" Mad mad World "



Le titre " Coolin in Cali "



et le titre " Drums of steel " ( Et son sample du morceau " Cisco Kid " du groupe War )

smenzo
Platinum Rider
 
Message(s) : 963
Inscription : 15 Juin 2008, 20:39

Re: 7A3 - Coolin In Cali (1988, L.A.)

Message par da40ounces le 21 Déc 2008, 17:43

bien vu la bio bien complete!

Etant un gros fan de Cypress Hill et du crew SA en général, j avais jamais pourtant oser m attarder sur 7A3 de peur de trouver ca trop old school. J avoue que Coolin In Cali passe bien, par contre les deux autres titres sont trop old school pour moi.
Image
Da40ounces Chroniques Spot - chroniques d'albums & articles
Avatar de l’utilisateur
da40ounces
Gold Rider
 
Message(s) : 260
Inscription : 09 Jan 2006, 09:33


Retour vers KILLA CALI

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron